mercredi 14 novembre 2018

Potée à l'andouille du Val d'Ajol

 

DSC_0059

 

Un plat réconfortant quand le froid s'installe. Pour une bonne potée il faut du chou, des légumes et des cochonailles. Je vous la propose aujourd'hui, avec une saucisse pas très connue, l'andouille du Val d'Ajol. Vous trouverez  -ici-  et  - là -  d'autres recettes. 

 

La véritable andouille du Val d'Ajol...

 ...est depuis 1984, une marque déposée auprès de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle). Selon la recette offciellement enregistrée, cette cochonaille, embossée dans un boyau naturel est composée à 60% de viande maigre de porc (15% de matière grasse maximum), prélevée dans toutes les parties de l'animal à " l'exclusion du dos". Les 40% restants proviennent des chaudins (l'estomac et le gros instestin) que l'on met à dégorger 24 heures avant leur cuisson, à l'eau, trois heures durant. Evidemment la recette de base s'accompagne de nombreux assaisonnements (poivre, sel, épices vertes...), le tout arrosé de vin blanc sec et non fruité. Passé le temps de la préparation, les andouilles sont égouttées, puis fumées pendant 4 à 6 heures en moyenne. L'andouille, prête à la vente, doit être consommée dans un délai d'un mois. Elle nécessite une cuisson de 20 à 25 minutes, dans une eau frémissante.

A noter que l'aire de production de l'andouille est limitée au territoire de la commune du Val d'Ajol et qu'à ce jour seuls cinq bouchers-charcutiers sont autorisés à faire usage de la marque déposée, authentifiée par une bague. Au-delà des règles établies par la marque déposée, chacun y va de sa touche personnelle. Ici on met un peu plus de poivre ou un peu moins de muscade, là, le noble bloyau est séché un peu plus longtemps, là encore, les estomacs sont trempés au vin blanc d'Alsace, quand d'autres épongent des vins de Loire. Les petits trucs qui font la différence.

Chaque année, ces professionnels produisent collectivement plus de 200 tonnes d'andouilles.

  Le 15 février 1965, naissait la première confrérie des Vosges : la Docte Insigne et Gourmande Confrérie des Taste-Andouilles et Gandoyaux du Val d'Ajol.

Source : ouvrage regroupant l'histoire et la confrérie, par Jean-Marc Toussaint, de la véritable andouille du Val d'Ajol, les recettes originales et gastronomiques de Jean-Claude Aiguier.

 

DSC_0058

 

 

          Potée à l’andouille du Val d’Ajol

  • Ingrédients pour 4 personnes :
  • 1 chou vert
  • 4 carottes
  • 8 petits navets
  • 8 petites pommes de terre
  • 2 gousses d’ail
  • 2 clous de girofle
  • 1 feuille de laurier
  • 250gr de lard fumé
  • 600gr d’épaule de porc
  • 1 andouille du Val d’Ajol
  • Sel et poivre
  • Préparation :
  • Enlever les feuilles vertes et épaisses du chou et les garder pour une autre recette.
  • Couper le cœur du chou en 4.
  • Eplucher les carottes, les pommes de terre et les navets.
  • Piquer le morceau d’épaule de porc avec les gousses d’ail, poivrer et fixer les feuilles de laurier avec les clous de girofle sur la viande.
  • Placer tous les ingrédients, sauf l’andouille, dans une cocotte. Verser 2 verres d’eau, saler et poivrer et faire cuire à feux doux pendant 1h30 env.
  • Au bout d’une heure, placer l’andouille dans la cocotte et poursuivre la cuisson pendant 30mn.

 

DSC_0060

 

 

Bonne journée ! 

 

 

Posté par lacuisinedelilly à 07:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Potée à l'andouille du Val d'Ajol

  • c'est un délice que cette andouille! merci de faire la promo des délices des Vosges aussi . à bientot !

    Posté par zebulon, mercredi 14 novembre 2018 à 08:29
  • Je ne suis pas une fan de potée et pourtant les élément pris individuellement me vont très bien !
    Belle journée et gros bisous.

    Posté par Lavandine, mercredi 14 novembre 2018 à 08:37
  • Potée

    J'aime beaucoup la potée. Cette andouille a l'air très sympa mais ne sera pas facile à trouver, n'habitant pas dans les Vosges...

    Posté par Sylvie, mercredi 14 novembre 2018 à 09:59
  • Où peut-on trouver cette andouille car je ne l'ai nul part?. Merci par avance pour la réponse ainsi que pour vos succulentes recettes.

    Posté par taquine, mercredi 14 novembre 2018 à 10:56
  • C’est un plat délicieux et très réconfortant comme je les aime en cette période.
    Bisous, Doria

    Posté par Doria, mercredi 14 novembre 2018 à 18:53
  • Ce plat me rappelle de lointaines vacances où j'avais acheté ces charcuteries fumées, on n'en trouve pas ailleurs que dans les Vosges ou l'Alsace, dommage c'est bien bon

    Posté par Irisa, jeudi 15 novembre 2018 à 08:05
  • Je cuisine aussi avec de l'andouille artisanale et régionale et d'ailleurs prochainement je publierai une potée aussi à l'andouille chez moi aussi on aime ça c'est bon et bien réconfortant en cette saison. Ta variété d'andouille que je ne connais pas est belle également. Bisous

    Posté par Les petits plats, jeudi 15 novembre 2018 à 11:37
Poster un commentaire