vendredi 27 janvier 2012

Baumkuchen

  

 

 Je vous présente l'histoire et la recette d'un gâteau assez particulier, un peu long à faire, mais surtout très bon !

Voilà une recette de Baumkuchen que j’ai trouvée sur un site culinaire allemand qui se cuit non pas à la broche mais sous le gril du four. Je l’ai  déjà fait plusieurs fois et il a toujours été un succès. Certes un peu long en préparation, mais le résultat en vaut la peine ! Il a également un avantage : il se conserve très longtemps et se bonifie car les parfums peuvent bien s’imprégner et peut être un excellent support pour tous les gâteaux à glacer au fondant.

 

Baumkuchen

 

 

Il faut (pour un moule à cake de 26 cm ou un moule à charnière de 22 cm)  :

125 gr poudre d’amandes – 6 œufs – 250 gr de beurre – 250 gr de sucre – 1 gousse de vanille – 125 gr de farine – une ½ cc de cardamome et ½ cc de cannelle – 1 cs d’eau de rose, 1 cs de kirsch – 1 cc de gingembre. – 200 gr de chocolat-couverture

Séparer le blanc et le jaune des œufs. Battre le beurre et le sucre en mousse, ajouter un à un les jaunes d’œuf. Ajouter la poudre d’amande et les graines de vanille. Puis la farine avec la cardamome et la cannelle. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la pâte. Terminer en ajoutant l’eau de rose, le kirsch et le gingembre.

Découper une feuille de papier sulfurisé et en recouvrir le fond du moule.

Verser une petite louche de pâte sur le fond, l’étaler et passer le moule sous le gril jusqu’à ce que la pâte soit dorée. Recommencer cette opération jusqu’à épuisement de la pâte. Cela représente env. 14 couches.

Laisser refroidir le gâteau dans le moule. Faire fondre le chocolat au bain-marie et en recouvrir le Baumkuchen. Laisser sécher et envelopper le gâteau dans du papier alu et le reposer  au frais (mais pas au réfrigérateur) pendant plusieurs jours avant de le consommer.

Autre possibilité : diviser la pâte en deux : une moitié sera aromatisé à l’eau de rose / kirsch et gingembre, ajouter à l’autre moitié 1 cs de rhum, 1 cs de cacao et 2 cs de crème fluide. Pour la cuisson alterner les deux pâtes.

                                                                               

                                                                                                                           

                             Baumkuchen        

                                                                                                           Baumkuchen, compotée de quetsches épicée et crème fraiche                                                              

 

 

         Baumkuchen                                  

             Baumkuchen, salade d’oranges, glace cannelle                                   

 ***

les origines du Baumkuchen

 

 Le gâteau à la broche est un gâteau cuit traditionnellement au feu de cheminée, en versant une pâte liquide sur une broche. Il est produit dans de nombreuses régions d'Europe, en particulier dans les zones de montagne.

 

Sa forme est liée au mode de préparation du gâteau : de la pâte liquide « quatre quarts » est versée sur une broche de forme conique, tournant plus ou moins rapidement à proximité d'une source de chaleur et traditionnellement actionnée à la main (ou désormais souvent par un moteur électrique). La pâte se solidifie alors comme une crêpe, formant un anneau prolongé par des excroissances autour de la broche. Le processus est répété plusieurs fois de manière à constituer couche après couche le gâteau. Lorsqu'il est démoulé (à froid) puis coupé en sections, le gâteau à la broche révèle des anneaux dorés caractéristiques de la cuisson.  La préparation du gâteau et sa cuisson au feu de bois impliquent une certaine expérience et une attention constante. Aucun procédé mécanique ne peut aboutir à des résultats satisfaisants.

 

En France, il est présent dans le Massif central et dans les Pyrénées. Au dos de cartes postales ayant pour motif un gâteau à la broche, notamment dans l'Aveyron, on peut lire « spécialité du Rouergue ».La Confrérie du Gâteau à la broche sise à Arreau (Hautes-Pyrénées) organise chaque année, en juillet,la Fête du gâteau à la broche.

 

L'origine du gâteau à la broche est très discutée : une tradition l'attribue au maître pâtissier du roi de Prusse  qui l'aurait créé dans les années 1790 à  Salzwedel. En Allemagne, il est appelé Baumkuchen (littéralement « gâteau arbre » du fait de son intérieur qui a l'aspect de cernes d'un tronc d'arbre). Le Baumkuchen était traditionnellement préparé pendant les soirées d'hiver dans les pays de montagnes. C'est un gâteau festif qui sert à saluer les grands événements de la vie : mariages, baptêmes. Il peut se consommer seul ou accompagné de confiture ou de miel. Il peut être recouvert de sucre  ou d'une couche de chocolat.  

 

(source Wikipedia)


Commentaires sur Baumkuchen

  • je confirme,il est très bon, pour l'avoir gouté à Noêl , bizz et bon week-end

    Posté par maminou, vendredi 27 janvier 2012 à 20:06
  • j'en ai dégusté une variante hongroise cet été et franchement c'est trop bon mais ne trouvant pas de moyen de réaliser cette brioche, j'ai laissé tombé....et ta recette tombe à pic car elle solutionne mon problème !!
    merci

    Posté par anyana3, dimanche 29 décembre 2013 à 19:05
Poster un commentaire